21/06/2013

Accident dans un hôtel

Au mois d’avril dernier j’ai fait halte dans un hôtel de Clermont-Ferrand (1ere classe). J’y ai passé une nuit. Le matin en sortant de la douche, j’ai fait une chute. La cabine de douche est dans la chambre et pour y accéder il y a un rebord d’environ de 10 cm. Ce dernier est recouvert d’une plaque métallique à angle droit.
J’ai glissé sur le revêtement de la chambre (lino, gerflex), ma tête a cogné sur le rebord métallique, occasionnant une plaie à l’arrière du crâne et contusions au thorax. Je suis resté sonné quelques minutes. N’ayant pas voulu aller aux urgences à Clermont-Ferrand, nous avons écourté notre semaine de vacances et mon épouse a pris le volant pour aller aux urgences de Narbonne, lieu de notre domicile. Résultat : onzième côte cassée côté gauche, et une plaie à l’arrière du crâne qui a beaucoup saigné. J’aimerais savoir si le sol de la chambre est conforme ainsi que la plaque métallique, et si je peux avoir un recours contre l’hôtel. Cet incident a été signalé à l’hôtel mais, à aucun moment, on ne nous a proposé de signer un registre d’incidents.
Vous avez effectivement un recours car l’hôtelier est responsable de la sécurité de ses clients (conséquence de l’article 1147 du Code civil). Il doit prévenir tout danger possible et prévisible dans son établissement. Le client, victime d’un accident corporel en raison d’un défaut de surveillance ou d’organisation de l’hôtel, peut exiger une indemnisation.
Donc vous devez adresser par courrier une demande d’indemnisation à l’hôtelier, en y joignant tous les justificatifs nécessaires : certificat médical, dossier de l’hôpital.
Mais attention, la responsabilité de l’hôtelier est écartée en cas de force majeure (foudre par exemple) mais aussi si vous avez commis une imprudence. Il va donc falloir prouver que l’installation (lino glissant et rebord métallique) est effectivement dangereuse. Dans cette catégorie d’hôtel (simple relais d’étape qui offre le minimum pour un prix mini), les salles de bains sont standardisées et si vous êtes le seul client à avoir glissé ainsi, il va vous être difficile d’apporter la preuve qu’il s’agit bien d’une installation dangereuse. Pour trouver d’autres témoignages, vous pourriez vous mettre en relation avec une association de défense des consommateurs pour savoir s’il existe déjà des plaintes de ce genre.