28/11/2013

Ragondins envahissants

Les ragondins sont-ils protégés ? Nous sommes envahis. Nous avons dans notre jardin maraîcher une grande bande de blettes que nous commencions à récolter. Elle a été complètement ravagée par les ragondins. Que faut-il faire pour protéger les autres cultures ?
Les ragondins ne sont absolument pas protégés et sont même, sur le plan national classés nuisibles du fait de leur prolifération. Animal complètement végétarien, le ragondin peut peser jusqu’à 10 kg et a fort mauvaise réputation. Avec ses longues dents jaunes, ce pacifique rongeur qui fût importé en masse d’Amérique du Sud à la fin du XIXe siècle pour sa fourrure n’a pas de prédateur naturel en France. A moins d’importer des pumas ! Idée qui n’a pas été retenue par les services de l’État. Le ragondin fut un temps présenté dans des cirques comme un “rat géant mangeur d’enfant”, ce qui n’a pas amélioré sa réputation. Beaucoup plus proche du castor que du rat, le ragondin est timide et exclusivement végétarien. Vos cultures de céréales n’ont pu que l’attirer surtout si vous avez des zones humides à proximité où le ragondin peut creuser des galeries pour nicher et se reproduire. Ceci étant dit pour tenter de vous le rendre moins antipathique, il faut bien reconnaître que sa prolifération anarchique occasionne d’importants dégâts. De plus, l’espèce peut également transmettre des maladies potentiellement dangereuses pour l’homme.
Donc pour protéger vos autres cultures, vous pouvez demander à la préfecture de votre département selon quelles modalités vous pouvez détruire vos ragondins ravageurs. Dans l’Aude et les P.-O., vous pouvez utiliser le piégeage (boîte à fauve uniquement) mais aussi faire appel aux chasseurs qui peuvent tirer les ragondins de la fermeture générale au 31 mars sans aucune formalité et du 31 mars à l’ouverture générale en demandant une autorisation individuelle au préfet. L’agrément de piégeur n’est pas obligatoire dans le cas de la lutte contre le ragondin au moyen de cage piège (catégorie 1). Mais dans tous les cas vous avez obligation de faire une déclaration de piégeage à la mairie. Vous pouvez même réclamer des indemnités auprès de votre commune.
Sachez aussi que le ragondin est aussi appelé lièvre des marais et qu’il est parfaitement comestible. Dans des pays où l’on mange des escargots, un civet de ragondin ne doit faire fuir personne !

Les commentaires sont fermés.