12/11/2013

Faire estimer des livres anciens

 

Je possède quelques livres anciens comme la bibliothèque rose de 1883 à 1925, des Jules Vernes, etc... Comment en connaître la valeur sans être “arnaquée” ?

Comme dans tout marché, c’est l’offre et la demande qui définissent les prix. Aujourd’hui, internet permet de se faire une idée très précise de la valeur d’un objet en le mettant en vente aux enchères sur un site comme e-Bay. Vous n’êtes pas obligé de réaliser la vente mais, en moins d’une semaine, vous aurez une idée de la valeur de vos ouvrages en fonction de leur état. Dans la Bibliothèque Rose, certains titres sont plus cotés que d’autres : les comtesse de Ségur peuvent atteindre 45 € (pour “Comédies et proverbes”, éditions de 1885) ou “La fortune de Gaspard” (éditions de 1883) vendu à 35 €. Mais de nombreux titres d’auteurs oubliés parus dans la Bibliothèque Rose atteignent péniblement les 2 à 3 € même pour des ouvrages anciens. Pour ce qui est des Jules Verne, si ce sont les fameux cartonnages toilés d’Hetzel, vous pouvez tabler pour certains sur plusieurs centaines d’euros et parfois plus de 1 000 € mais d’autres plafonnent à quelques euros. Autre façon de ne pas vous faire “arnaquer” : faire estimer vos ouvrages par plusieurs bouquinistes spécialisés. Sachant que si vous revendez à un bouquiniste, celui-ci doit se faire une marge. Ce qui réduit votre bénéfice.

Les commentaires sont fermés.