09/11/2013

Maison de retraite et frais fixes

 

Je suis avec ma femme en maison de retraite. Lorsque mon compte en banque sera épuisé qui me versera la somme pour mon hébergement (EHPAD 3 800 euros par mois pour deux) et combien me restera-t-il en fin de mois ? Ma femme ne touche que 230 euros de retraite et moi 1 000 environ plus 200 euros de complémentaire pour deux. Dois-je toujours payer la complémentaire ?

Effectivement, à ce rythme (2 370 euros mensuels) vos comptes en banque ne vont pas tarder à se vider. Il vous faut savoir que les tarifs des maisons de retraite se décomposent en trois parties : l’hébergement, les soins et les coûts de la dépendance. Seul l’hébergement est entièrement à votre charge. Les soins et les frais de dépendances sont normalement pris en charge par la Sécurité sociale. Lorsque vous ne pourrez plus subvenir à votre hébergement, il faudra vérifier que votre EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes qui remplacent progressivement depuis 2001 les maisons de retraite médicalisées) est habilité à recevoir des aides spécifiques du département. Mais sachez qu’il sera avant tout fait appel à la solidarité familiale prévue par le Code civil. C’est celle qui dit que “chacun est tenu d’apporter une aide à ses père, mère, grands-parents et même à ses arrière-grands-parents…” Si vous avez des enfants et des petits enfants, ce sont eux qui devront régler la facture pour votre hébergement en fonction de leurs revenus.

Sachez aussi que l’on ne peut pas vous obliger à vendre votre maison pas plus que toucher au capital de votre assurance-vie (si vous en avez) pour payer l’EHPAD.

Si vous n’avez aucun descendant en ligne directe (ou qu’ils ne sont pas solvables), vous bénéficierez alors de l’aide sociale fournie par le département. En revanche, après votre décès, le département pourra se rembourser de ses aides sur votre héritage. Pour obtenir l’aide sociale, il faut que vous la demandiez à la mairie de votre lieu de domicile.

Une fois obtenue, 90 % de cette aide sera directement versée à l’EHPAD. Vous pourrez avoir pour vos dépenses personnelles 10 % de l’aide (cette somme ne peut pas être inférieure à 89€ par mois). Pour ce qui est de votre complémentaire santé, vérifiez qu’elle ne vous coûte pas davantage que ce qu’elle vous apporte. Si c’est le cas (et c’est souvent le cas) annulez-la. À partir d’un certain âge, tous vos frais médicaux sont pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale. En France, nous avons encore la chance de pouvoir ne pas laisser les vieux et les malades à la rue.

Les commentaires sont fermés.