29/10/2013

Pension de reversion

 

J’ai 53 ans, je me suis mariée en 1981 avec un divorcé, père de 2 enfants. Il a vécu 6 ans avec sa première épouse qui s’est remariée. Nous avons vécu ensemble de 1981 à 1998 (date du divorce) et avons trois enfants ensemble. Il n’est pas remarié (vit seul) et est retraité de l’Éducation Nationale. Je suis retraitée de la fonction hospitalière (15 ans, trois enfants), je complète ma petite retraite (593 euros) par des gardes d’enfants. Je vis avec une personne mais nous ne sommes ni pacsés, ni mariés. Nous avons acheté une maison où nous vivons ensemble. Mon ex-mari a dit aux enfants avoir fait le nécessaire pour que je bénéficie de la réversion de sa retraite. Je pensais que ça allait de soi. Qu’en est-il ? Comment est-ce calculé ?

La pension de réversion est égale à 54 % de la retraite de base dont votre conjoint ou ex-conjoint bénéficiait ou aurait pu bénéficier (majorations non comprises). Le montant peut être réduit ou augmenté selon le niveau de vos ressources et vos charges d’enfants. Lorsque votre ex-conjoint décédé a été marié plusieurs fois, la pension de réversion est partagée entre vous et l’ex-conjoint. Ce partage est proportionnel à la durée de chaque mariage.

Le bénéficiaire qui fait la demande de pension en premier déclenche le calcul du partage pour le versement de sa pension.

Le calcul se fait par nombre de mois de mariage. Et vous battez haut la main la première épouse de votre mari : 17 ans contre 6 ans. Vous toucherez donc la plus importante partie de la pension de réversion. Celle-ci sera d’ailleurs augmentée de la part de sa première épouse si elle venait à disparaître avant vous. L’inverse est aussi vrai. Et ce à partir du premier jour du mois suivant le décès. Votre mari n’a d’ailleurs pas “à faire le nécessaire” pour que vous touchiez sa pension de réversion, puisque ce sera à vous de vous mettre en relation avec sa caisse de retraite mais c’est quand même gentil d’y avoir pensé. Il veut sans doute dire qu’il vous a laissé les documents et les adresses pour simplifier vos démarches.

Les commentaires sont fermés.