01/10/2013

Auto financement

J’ai payé une voiture à ma fille divorcée. Pour un problème de dossier d’endettement, elle a préféré la remettre sur mon nom, l’assurance est sur mon nom. J’ai demandé à l’assureur si c’était régulier, il m’a répondu affirmativement. Je voudrais savoir s’il n’y a pas d’autres risques et quels sont-ils ? Par exemple, elle s’est fait flasher pour excès de vitesse et on m’a retiré deux points, récupérés depuis.
Si votre assureur est d’accord c’est que vous avez dû déclarer votre fille comme conducteur secondaire du véhicule. Dans ce cas votre fille est effectivement habilitée à conduire le véhicule et vous ne courrez aucun risque. Sauf effectivement celui d’être responsable de ses contraventions car celles-ci sont établies au nom du propriétaire du véhicule et adressées à votre domicile. Dès lors, afin de ne pas payer la somme réclamée pour des faits que vous n’avez pas commis, remplissez le formulaire de requête d’exonération qui accompagne la contravention. En indiquant les coordonnées du conducteur au moment des faits, les poursuites à votre encontre seront arrêtées. S’il est démontré que vous n’étiez pas au volant au moment de l’infraction mais que vous ne souhaitiez pas “donner” votre fille, vous devrez vous acquitter de l’amende. Toutefois, vous ne perdrez aucun point sur votre permis. Le seul risque est de rendre votre fille “irresponsable” devant la loi. Souhaitons qu’elle se sente au moins responsable (et reconnaissante) vis-à-vis de vous.

Les commentaires sont fermés.