31/08/2013

Restes de feux d'artifices

 

Je suis habitant dans la Cité médiévale de Carcassonne. Tous les ans l’embrasement de la Cité fait la Une de tous les médias. J’aimerais connaître le ou les règlements qui font que l’organisateur, la mairie en l’occurrence, doit assumer le nettoyage des “restes” du feu d’artifices. Riverain des remparts, je nettoie sans rien demander l’amoncellement des papiers, cartons et plastiques tombant dans mon jardin. Quand est-il de l’entretien des toits ? Y a-t-il une règle ? Si je fais nettoyer le toit par une entreprise, qui doit payer ?

La règle est simple : vous devez vous adresser à la mairie de Carcassonne (service technique). Ce sont eux qui savent quel type de contrat ils ont signé avec la société Lacroix-Ruggieri qui est le premier artificier au monde à avoir obtenu la certification ISO9001 pour l’ensemble de son processus industriel. Lors de la commande de l’embrasement de la Cité, la mairie et Lacroix-Ruggieri peuvent (ou pas) avoir signé une annexe à l’appel d’offres incluant (ou pas) le traitement des DIB (déchets industriels banals) ou des DIS (déchets industriels spéciaux). Ne faites surtout pas intervenir une entreprise privée puisque c’est à la mairie de régler votre problème. Soit en faisant appel à Ruggieri, soit en faisant appel à ses propres services de nettoyage.

Les commentaires sont fermés.